Burkina Faso – La Maison du Cœur

A Ouagadougou, Destin de Femmes soutient « La maison du Cœur ». C’est une maison d’accueil crée il y a 20 ans par Josette Boegli. Elle héberge 40 enfants de 3 à 19 ans qui sont complètement pris en charge. Cette maison « rayonne » autour d’elle car elle soutient également 120 femmes extrêmement démunies qui sont venues habiter autour de cette maison avec leurs enfants ou petits enfants. « La maison du cœur » donne le mil pour tous, soigne celles qui en ont besoin ( beaucoup ont le sida) et scolarise 1 enfant par fratrie ( soit 120).

Cette action est suivie personnellement par Anne Werner. Elle s’est rendue sur place à plusieurs reprises et a ainsi pu ainsi se rendre compte du sérieux avec lequel étaient gérés les fonds.

La plus ancienne des enfants, accueillie dès sa naissance, a eu son bac cette année et s’apprête à entrer en BTS hôtellerie !

Anne Werner

L’argent que nous versons depuis quelques années à la Maison du Coeur couvre environ 3 mois 1/2 de fonctionnement de cette structure, qui accueille 40 enfants de 2 à 23 ans, et fonctionne avec une dizaine de salariés déclarés (très rare en Afrique, surtout dans les structures privées). L’accent est mis sur l’éducation. Un répétiteur vient tous les soirs faire faire les devoirs. Les enfants vont dans les écoles environnantes souvent éloignées de plusieurs kilomètres car la ville est étendue, et où il n’est pas rare qu’ils se retrouvent à 120 par classe. Cette année, tous ceux qui vont loin ont reçu un vélo dont ils ont la charge. Ils en prennent grand soin, tellement ils sont heureux de ne plus faire ces voyages à pied ! La plus ancienne des enfants, accueillie dès sa naissance, a eu son bac cette année et s’apprête à entrer en BTS hôtellerie. Un autre jeune préparé au métier de potier a eu la grande surprise de voir Josette Boegli arriver en décembre avec un tour de potier. Elle a créé pour lui un atelier avec un four et rappelle volontiers qu’à la Maison du Coeur, c’est comme dans une famille : on ne laisse pas partir les enfants sans leur donner les moyens de gagner leur vie. Ils partent donc lorsqu’ils sont prêts.

La Maison du Coeur
La Maison du Coeur
La Maison du Coeur

Laisser un commentaire